PHILIPPE

épisode 1

Comment spectaculariser le doute troublant de l’incompréhension ?

En dépit de ses maladresses, Philippe n'a pas peur de dire ce qu'il pense. Seulement, il n'est pas sûr d'avoir bien compris ce qu'il dit parce qu'il n'est absolument pas certain d'être à l'origine de sa propre pensée.


Fort de ce constat et bien qu’il ne soit pas convaincu que ce soit vraiment lui qui parle, Philippe ne compte pas s'arrêter pour autant.

A travers un langage qui semble dépourvu de logique, dans une réalité intangible où ses perceptions le font douter de la véracité du réel, il tente de répondre à cette question : Quels sont les mécanismes qui déstabilisent la compréhension ? ou plus précisément, comment fait-on pour ne pas comprendre ?

Avec ce nouveau projet, le Comité des fêtes suspend notre relation familière au monde, pour mieux le révéler. Il nous invite à observer l’habituel, la solitude, le moindre geste, les faux-pas pour buter inlassablement sur le banal et faire en sorte qu’au milieu du désordre on puisse embrasser toute l’ambiguïté de l’existence.

PHILIPPE .png

Conception et écriture  

Silvio Palomo & Aurélien Dubreuil-Lachaud

Mise en scène  Silvio Palomo

Regard extérieur Manon Joannotéguy

Avec Aurélien Dubreuil-Lachaud

Production

Little Big Horn et le Comité des fêtes

Avec le soutien du Théâtre National Wallonie-Bruxelles